Les Veilles Théâtrales de Baguida : Entretien avec Rodrigue Norman, directeur artistique

Les Veilles Théâtrales de Baguida, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des soirées artistiques organisées par la Compagnie 3C et la Maison des Artistes dans la ville de Baguida qui se tiendront chaque deux ans selon un calendrier préétabli. La première édition s’est déroulée les vendredis et samedis 13, 14, 20 et 21 mars 2015 sur la scène du Théâtre Ouvert qui est en fait la devanture de la Maison des Artistes. Ces soirées visent à offrir à la population de Baguida et de ses environs des propositions théâtrales sous diverses formes: lectures et mises en espace de pièces de théâtre, spectacles, stand-up, déclamation de poèmes, slam, musique, projection de spectacles filmés… le tout dans une ambiance de fêtes et d’échanges. Ces soirées qui débuteront à 19h pourraient prendre fin quotidiennement à l’aube vers 2h du matin. De longues heures donc de performances artistiques en perspective qui seront entrecoupées de pauses au cours desquelles spectateurs et artistes pourront manger, boire sobrement et discuter.

Pourquoi  vous faites ça ?

L’urbanisation de Baguida tout comme celle de la plupart des villes du Togo s’accompagne de la naissance et du développement des lieux de divertissement et d’attraction de toutes sortes: bars, restaurants, boîtes de nuit, hôtels et autres… A travers leurs créations et programmations théâtrales de 4 soirs, les Veilles Théâtrales tentent de répondre à la problématique de la diversification de l’offre culturelle dans cette localité, en mettant l’accent sur un développement de l’esprit critique et de réflexion au sein de la population locale. En effet, si Bertolt Brecht (illustre dramaturge et théoricien allemand du théâtre, mort en 1956) voulait à son époque faire du théâtre « un divertissement de l’ère scientifique », aujourd’hui au Togo, il est urgent d’élever partout des lieux de résistance à l’inculture, à l’aliénation de l’esprit en offrant aux citoyens de vrais espaces de réflexions, de questionnements et d’échanges sur le devenir de l’homme et de l’humanité, le tout exprimé dans des formes qui s’interrogent et se renouvellent sans cesse. C’est pourquoi, nous nous efforçons de proposer pendant les veilles, des spectacles qui traitent ou problématisent des sujets assez proches des populations. Mieux, en amont de chaque édition, un appel à textes sur une thématique spécifique sera lancé. Les textes retenus à l’issue de cet appel feront l’objet de mises en espace, voire de spectacles au cours de ces longues soirées. Pour la première édition le thème choisi était « TerreS ».

Concrètement ça se passe comment ?

Une équipe d’acteurs et de performeurs seront réunis en résidence à la Maison des artistes de Baguida autour d’un metteur en scène ou d’un directeur artistique pour d’abord travailler, répéter, chercher et créer afin de proposer ensuite des formes variées de spectacles aux publics toutes ces nuits. Ces publics seront par ailleurs invités à des moments spécifiques à prendre la parole qui, pour un partage d’idées, une performance, une anecdote…

Et quoi d’autres ?

Dans la mesure des moyens disponibles, des artistes de renommée nationale et internationale seront invités aux Veilles Théâtrales pour des performances, des ateliers et des conférences sur un aspect du théâtre…

 Qui vous donne l’argent pour faire ça ?

Peut-être toi, bientôt. En tout cas, personne pour l’instant, c’est pourquoi on viendra te le demander. On s’en fout si tu n’as pas des millions. Tiens, le tenancier de la cafeteria à côté de l’espace aéré BCEAO nous a promis un paquet de sucres et le magasin à côté de Monument, lui, nous a promis un sac de riz et 12 boîtes de sardines… Bien sûr, ça ne suffira pas, une dame qui vend des cartes téléphoniques au bord de la route nous a promis 10 000 FCFA… Évidemment, on mettra nous-mêmes la main à la poche. Les artistes, nos familles et nos amis devraient faire aussi des efforts… enfin, on espère!

Je repose la question: sérieusement, pourquoi vous faites ça ?

On veut pas que le théâtre meure… en nous!
Propos recueillis par Dieudonné Korolakina

P.S. Pour soutenir les Veilles Théâtrales de Baguida, vous pouvez prendre contact avec la maison des artistes au (00228) 90 10 17 70 ou mda.baguida@gmail.com ou faire des dons via le lien ci-après: http://www.kisskissbankbank.com/veilles-theatrales-de-baguida?ref=search

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s